une des lignes de la "todolist" de nos amis Gsistes belges vient d'être biffée.

Ce week end proposé en octobre dernier s'est concrétisé : Voir Paris au mois d'Aout et tater le pavé de l'étoile avec les GS toutes caisses dehors.

programme de l'excursion : 

déjeuner léger - conférence 1ère partie "j'arrive de turquie / je pars en turquie"

1ère partie de l'excursion : la venue des belges via le Bd des italiens

desert pavé elysées

un ptit kébab a lombre des façades

cache cache madame

pause raffraichissement avec accueil typique par les serveurs parigots désagréables

imaginez la pile de cles au fond de la seine

notre magestueuse dame

2ème partie de l'excursion : découverte d'une région parisienne fromagère à la fraîche

la chaleur en turquie de la rigolade moi j'vous l'dit

soirée/diner open bar - grillade - conférence 2ème partie "j'arrive de turquie / je pars en turquie" - musique d'ambiance chant des grillons

Nuit

petit déjeuner copieux servi en terrasse - conférence 3ème partie "j'arrive de turquie / je pars en turquie" comparaison des cartes routières

3ème excursion : traversée des plaines grenières de la région parisienne

grenier picard

4ème et dernière excursion : balade en forêt picarde avec guide local

rencontre avec la figure locale

meme au resto il sort sa boite à outil

le chat de palestrina

detail grille du porche palestrina

vert picard

De ce week end il nous restera :

- le trip d'inaugurer les nouvelles caisses revêtues de leur carte parcours 2012.

- l'entrainement à supporter l'équipement sécuritaire par chaleur caniculaire.

- la constance de notre guide picard ayant encore fait preuve d’imagination à nous faire revenir pour la troisième fois au pied du château de Pierrefonds par un itinéraire sans cesse renouvelé. Et quelle apothéose cette fois-ci de longer les murs d’enceinte au plus près. De nous avoir emmenés nous percher sur la colline de Laon une fois nos invités remis sur leur route, pour aller siropter le verre de l’amitié à la santé des belges face à cette cathédrale « vachement » animale.

la vache

- Mais c'est surtout la fraicheur pétillante et communicative de nos invités à travers nos bambées : les conversations engagées aux feux parisiens avec le vélomotoriste en twiggy, puis avec le chauffeur de taxi. Les sourires adressés aux petites filles en faisant mine de vouloir leur chiper leurs glaces, le salut des troupeaux de cyclistes ainsi que les grands signes amicaux destinés au papi manouche sur le bord de la route. Que du bonheur, dans notre grise vie parisienne, nous avons vu percer le soleil sur vos faces. Comme quoi le quotidien des uns fait l’exotisme des autres. Merci de votre visite, vous nous avez fait découvrir une version de Paris inconnue pour nous, Franciliens. Comme quoi nous apprenons à regarder avec les yeux des autres. C’est une incroyable expérience extracorporelle qui nous permettra de voir au travers de ce prisme un autre spectre des couleurs de la vie.

Malgré la chaleur accablante dépassant les 40° en plein Paris, malgré la difficulté à se faufiler entre les voitures certes peu nombreuses dans les rues désertées par les autochtones, avec le volume de nos caisses, cette avant première représentation avec notre barda et nos blousons en mode aéré a vraiment été couronnée de succès. Nous sommes fin prêts pour affronter nos 10 000 prochaines bornes torides.

Merci Evelyne, Patrick, Thierry.

par ici l'album souvenirs