c'est sous un ciel menaçant que nous quittons sibiu. il est 8H15. 

une étape de 350 km se dessine sur les GPS : et quelle étape ! nous continuons notre descente plein sud vers le danube en traversant la chaine de montagnes : les Fagaras par une route mythique : la Transfagarasan. une route aux mille épingles sur 92 km culminant à 2032 m.

P9070004

nous commencons l'assension sous un ciel gris orageux, plusieurs kilomètres plus haut, nous arrivons dans un épais brouillard. on tombe nez à nez avec un troupeau de vaches sortant d'un tunel. 

P9070007

puis au détour d'un virage, les nuages se déchirent et le ciel s'ouvre enfin sur un spectacle ou deux yeux ne suffisent pas. de part et d'autre nous sommes entourés de sommets

P9070009  

il n'y a plus d'arbre. une mince couche d'herbe tapissent les flancs des parois abruptes entre les rochers saillants. ici, une prairie ou quelques tentes canadiennes se sont installées pour la nuit. il fait 9°. nous repartons à l'assaut du sommet. la route est en parfait état et nous offre du plaisir à chaque épingle. l'heure matinale de notre assenssion nous allège également du flot de touristes devant emprunter cette voie en plein après midi.

P9070010

P9070014

Puis nous redescendons dans des plaines ou les villages rues se succédent. il est temps de penser à notre dejeuner. et si plutot que de rentrer dans une épicerie, nous nous arrêtions sur le bord de la route pour acheter quelques fruits aux habitants assis devant leur récolte. nous reperons un petit papy sur son banc debanc son pannier de tomate. il me montre de ses 4 doigts le prix au kilo. je choisi 4 tomates bien mures et lui tend mon sac, il refuse de les peser et souhaite nous les offrir ! il n'en ai pas question je lui glisse dans la main 1 lei en la lui serrant. Je passe ensuite chez sa voisine qui propose des fruits : raisin, poires, prunes. il faudra rentrer dans son jardin pour lui faire signe, je n'ai qu'a choisir les fruits elle les disposent tous ensemble dans le sac et pèse enfin de butin : 3leis pour le repas de midi : reccord de budget battu !

c'est en repassant pour ranger les courses dans les topcases que nous sommes de nouveau appelé par notre petit papy qui cette fois est accompagné de madame. ils insistent pour qu'on vienne s'asseoir sur le banc avec eux pour faire une photo tous ensemble. de nouveau, on assiste à une petite remise en beauté, on retire la casquette, on lisse la mèche rebelle, on se prend bras dessus bras dessous... trop mignons tous deux. présentation en règle des photos de notre tribu et conférence sur le parcours plaqué sur les caisses : drum bun !

P9070021

on reprend ensuite notre avancée. nous trouverons enfin un petit endroit pour grignoter nos tomates juteuses, notre raisin divin et nos prunes sucrées à souhait devant une portée de chiots errants qui bénéficieront de nos tranches de pain comme repas aujourd'hui.

P9070023

nous passons la frontière en empruntons le pont de ruse. passerelle férovière et automobile entre la roumanie et la bulgarie de part et d'autre du danube. Ici il est encore bien plus large que notre traversée de l'année passée sur vidin.

 

P9070039 

Nous traversons ruse, ville sans grand intéret pour nous poser dans un petit hotel renseigné par un forumiste. un petit havre de paix sur les rives d'un bras du danube asséché après l'été brulant :

On a marché sur la Dune :

P9070049

P9070051

soirée exceptionnelle en conversation avec le serveur bulgare Todor, qui nous parlera de son pays, de ses visites en france et qui nous questionnera sur notre voyage. 

il nous forcera en rigolant à gouter du véritable nougat francais : un nougat glacé, certes excellent mais nous, nous lui parlons du vrai nougat de montélimar. devant son étonnement, philippe lui proposera de prendre son adresse et nous lui enverrons à notre retour du vrai nougat "from montélimar"

demain direction la mer noire !

quelle journée riche aujourd'hui vivement demain qu'elle soit autant remplie de bons moments !