P3020310

A 2 mois et 3 semaines du point d'ignition les évènements en Ukraine nous font repenser l'ensemble de notre projet !

Eléments en notre possession : 1 visa simple entrée (au 01/06/2014) au Kazakh  et les visas double-entrée en Russie en cours

notre préparation physique et mentale, notre matériel de bivouak, nos GS en armure

le point d'orgue : le Kazakh

les impératifs de dates : livraison des pneus à Volgo le dimanche 1er Juin, retour impératif fin juin. 

la zone à contourner : l'Ukraine, la Biélorussie, la Crimée

on a réétalé les cartes, elles ont été retournées dans tous les sens, et de nouveau il a fallut calculer les trajectoires les plus rapides

Philippe a passé son week end à retracer un nouveau parcours, et moi dialoguant sur les différents forums à poser toutes les questions au fur et à mesure de l'avancement des pointillés, puis sur les blogs de voyageurs à trouver des points d'intéret le long de la colonne vertébrale du nouveau trait de stabilo !

Bingo ! le projet est encore plus grandiose que le tracé initial 

Il dépasse d'un chouia les 14 000 km. il nous donne encore 4/5 jours de mou en cas de besoin.

Attention au départ le trans-GS'express va tracer directement vers le Kazakhstan :

Allemagne, Pologne, Lituanie, Lettonie, Russie par les grands axes pour récupérer notre boucle de départ : Volgograd (livraison de nos pneus) et Astrakhan. Entrée au Kazakh, la mer d'aral et .... une  simple boucle nous emmenant tricoter vers Baïkonour puis les montagnes du sud à la frontière kirghize pour remonter plein nord en passant par la deuxième plus grande surface d'eau du pays. Le lac Balkhach : 16000 km2, un lac unique au monde, moitié eau douce, moitié eau salée, alimenté par un fleuve chinois. Rien que pour être témoin de cette incroyable rencontre qui va devenir éphémère. Comme la mer d'Aral il tend à s'évaporer et ses rives se resserent. Ensuite nous taillons plein nord vers la nouvelle capitale : Astana => La Dubaï des steppes, sortie du désert à la vitesse du vent, à grande aide de millions pour y construire une architecture démesurément originale et clinquante : les tours de verre du centre d'affaires au reflet de bronze, aux coupoles dorées du centre islamiste, et Bayterek le symbole de la ville qui illustre une légende nomade : un oiseau mythique pondit un oeuf d'or contenant les secrets du désir et du bonheur, dans un peuplier, hors de portée des hommes. 

Ensuite un petit saut sur le lac de burabaie. Le kazakh est un immense désert truffé de points d'eau attirant multitudes d'oiseaux

il sera temps de replonger en territoire russe. Et nous retracerons plein Ouest .... jusque Moscou où nous accorderons 2 jours pour profiter de la place rouge.

Place maintenant à quelques images glanées ici et surtout là bas :

nouveau tracé : carte 2014-2 (1)

les dunes chantantes sur la mer d'aral dune chantante

Baïkonour baikonour

 

Traces de civilisation : bombe nucléaire

 

turkestan :  turkestan

 

le balkhach :  lac balkach

Autour du lac Balkhach chameau

Autour du lac Balkhach balkash

la steppe steppe balkash

Astana astana tour bronze

Astana la mosquée mosquée astana

 

Astana l"oeuf du bonheur astana

Le lac de burabaie burabay lac

Le lac et les oiseaux burabay oiseau

 

Moscou : place rouge

Berlin : 

PortedeBrandebourg-nuit

 

voici le nouveau décor de notre parcours 2014. 

L'Ukraine et la Crimée nous attendra une année de plus.

 

Ps : certaintes photos du Kazak sont extraites du blog de 2 roumains vali et theo : http://tworidepamir.ro/