Avant toute chose je souhaite par ce billet remercier le grand nombre d'entre vous qui nous suivez assidûment. Un grand merci à tous ceux qui nous postent des petits mots tous aussi gentils et touchants. c'est vraiment très sympa de lire vos commentaires ici ou ailleurs et cela nous fait vraiment très plaisir. Alors ne soyez pas timides et lâchez vous ! On adore ça. bises à tous et merci encore. 

 

outfi ! quelle étape! on attendait du lourd on a eu quelques émotions.

P6020009

G0011339

Tout d'abord le pont flottant pour traverser un bras conséquent de la Volga ! 150 mètres de tôle ondulant au gré des vagues formées par un vent force 4 ! les vaguelettes remontaient sur les tôles, les rendant glissantes à souhait et les piétons vivant leur vie au milieu des voies réservées aux véhicules. y'avait de quoi attraper le mal de mer (j'vous jure) et se foutre au tas à la moindre fraction de seconde d'inattention.  

 

 

 

P6020028

ensuite sortir de Russie pour entrer au kazak ! quelques formalités douanières pliées en 40 minutes 

 

 

 

 

 

 

 

et puis ensuite cette route en dentelle de bitume ! dont les ornières creusées par le poids des essieux forment des cols roulés made in camionneur ! Ces crêtes sont ensuite décapitées par les superbes épaves dont le bas de caisse tel le soc d'une charrue, nivelle de son mieux le terrain. Ajouter à cela les voitures venant de face exécutant des zigzag pour tenter d'éviter les trous d'obus et celles circulant dans l'autre nous dépassant sans craindre le moindre écart que vent l'enragé pourrait nous pousser à commettre. j'ai profondément pensé à des amis ayant emprunté ce même trajet l'année dernière et j'accroche quelques clichés pour leur permettre de vivre un flashback.

et puis ce paysage verdoyant aux abords de la volga sur un contrebas de la route contrastant avec le versant aride du désert de l'autre côté. Ces troupeaux de chevaux sauvages galopant dans des paysages voisins des rizières. et enfin les chameaux ! impressionnant curieux, et très nombreux sur les abords du parcours ! le dépaysement est total. 

P6020014

P6020029P6020031P6020035

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

P6020038

P6020045

P6020050

 

 

 

 

 

 

 

 

P6020019

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'accueil est kazaks est exceptionnel avec toujours un sourire éclatant les dents en or sont à la mode ! Pas loin d'un sur trois sur la route nous klaxonnent ou nous font des grands signes bonjour. 

Sans parler de l'aide qu'il nous apporte avant même avoir le temps de demander : 

- un militaire au poste de douane, nous a gentiment aider à remplir nos déclarations

- Pendant un resserage de rétro, une voiture s'arrete pour nous demander si tout est Ok

- en station service il n'a pas fallut beaucoup insister pour qu'il échange son oural le temps d'une photo.

- Arrivés à atyrau nous nous arrêtons pour demander où se trouve l'hotel dont nous avons noté les coordonnées. Pas moins de 4 personnes vont nous indiquer comment le rejoindre et le summum de l'aide viendra de ce dernier intervenant qui nous ouvrira la route (un grand moment de suivre une voiture roulant à la russe dans une circulation dense à cette heure de la journée..) sur 20 minutes de trajet. Bien sûr en arrivant sur le parking de l'hotel nous l'avons remercié par des petits présents pour lui, sa femme et sa petite puce.

- Une fois posés à l'hotel - la réceptionniste nous ayant fait une remise conséquente sur le montant de la chambre - je redescend avec un grand nombre de questions pour trouver l'adresse précise d'un garage servant de repère à un motoclub local et du bureau de l'immigration pour nous faire enregistrer au plus vite : 10 personnes sont intervenues sur ces recherches : réceptionniste, gardien, serveuse, clients et je ne compte pas le nombre de coups de téléphone que chacun ont passé pour nous obtenir les tuyaux. 

Demain la journée est consacrée au changement des pneus, au passage à l'immigration, au remplissage des rotopax et aux courses pour avoir 2 jours de bivouac car dans 48H nous devenons de vrais aventuriers

PS : ce soir à l'hotel 2 allemands de hannover venus pour affaires pétrolières dans la région ont engagé la conversation ceux sont des concurrents sérieux de nos produits. Puis je faire passer une note de frais pour veille concurrentielle ?  ;-)