P6250001

Les deux titines ont passé la nuit en tête à tête afin d'apprécier la dernière nuit à l'extérieur de leur repaire. Elles en ont profité pour comploter toutes les deux les coquinettes, afin d'organiser un plan pour ne pas rentrer.

 

 

 

 

 

 

1ère manche : Sur l'autoroute allemande, Kaviarstrasse roule en tête de convoi, et son courant d'air dribble avec un sac plastique qu'elle passe à Lilly. Lilly en plein dépassement de camion, saisi le sac de son rétro droit et vient l'emberlificoter sur le bitoniau du coupe circuit ! Plus rien... la machine stoppe sa course.... le temps d'arracher le sac faisant parachute,  il m'a fallut quelques secondes avant de comprendre pourquoi il n'y avait plus rien d'afficher sur les cadrans, de constater la position du curseur rouge et d'en modifier l'angle, pour que lilly redémarre sans tousser ! 

2ème manche : 1ere barrière de péage en France. Mission prendre un ticket. Chacun sa file, lilly remonte par l'aile droite et choisi le portique fréquenté par les camions, celui-ci étant libre. J'appuie sur bouton mais point de ticket pendant que Kaviarstrasse s'échappe déjà. Nouvel essai sans succès, je lève la tête et que vois-je à 2 mètres du sol? le petit ticket sorti à portée des cabines de camionneurs. Béquillage de lilly, escalade des cale-pieds pour arriver à pincer l'extrémité du bout de papier frétillant. Nouvelle parade de lilly qui a eu le temps de prévenir la barrière et qui refuse maintenant de se lever ! "rhooo mais lilly t'as fini ces enfantillages ! " contournement de l'obstable entre les plots plastique pour continuer d'avancer. 

3ème manche : Barrière de péage où maintenant il faut sortir la carte bleue ! choix d'un starting bloc avec une seule voiture... Kaviarstrasse choisi un passage où 2 véhicules sont engagés et malgré ce handicap c'est encore elle qui part en tête. Je suis devant une voiture de location dont le chauffeur nippon fait des photos de l'appareil !! évidemment ayant pris trop de recul pour avoir le meilleur angle, son bras est maintenant trop court pour tenter de glisser son ticket et sa CB dans les fentes du péage... Marche arrière et changement de file et lilly a encore entendu chanter la messe en latin pour avoir maintenant corrompu ce touriste afin de ne pas rentrer. 

4ème manche : C'est maintenant les alertes "lampe" qui s'y mettent ! Inutile de te voiler la face Lilly, ferme les yeux si tu ne veux pas voir ça ! Qu'à cela ne tienne en mode plein phare en journée je ne serai pas en défaut d'éclairage.

Pendant la pose déjeuner j'ai pris le temps d'expliquer à Lilly, que rentrer faisait partie du voyage comme un aboutissement et qu'il ne s'agissait bien sûr pas d'un point final, qu'on repartirait ailleurs l'année prochaine, venant de passer son cap des 50000 elle était encore jeune pour son âge et que bien sûr elle ferait partie de la prochaine expédition. (ndlr : je vous jure lui avoir parler en vrai, philippe témoignera en ayant entendu mes mots par les scalas)

P6260002

dernière photo des participantes avant retour au bercail et qu'est ce qu'on constate... (merci mich!) que lilly est chaussée à l'envers tout ça pour faire la route dans l'autre sens ! 

(ndlr : je suis chaussée à l'envers depuis environ 5000 km : ça le fait quand même...)

 

 

 

 

 

 

Épilogue : 34 jours de balade - 6 pays traversés - 16829 km au compteur (dont au moins 2000 sans revêtement) - Moyenne de conso 4,7 l - vitesse moyenne 68 km/h - Prix de l'essence la moins chère 0,53 € - 2 paires de pneus - 80 kg de chargement pour les étapes les plus difficiles - 1 bivouac -0 problème mécanique - 0 crevaison - 0 ajout d'huile - 1 ampoule à 200 km du paddock - 2 chutes à l'arrêt - amplitude horaire extrême 13 heures sur la selle - température mini 8°/maxi 38° - Altitude mini -40m/maxi +2750 m - 4 heures de décalage horaire à l'apogée du voyage -  Et toujours de l'énergie à revendre