nous traversons depuis 2 jours la campagne. Elle foisonne de bestiaux. 

des oiseaux en veux tu en voila : huîtrier pie, grouse, faisan et faisane avec la couvée, cygnes et cygnaux en goguette, héron, rapaces, canards, mouettes sternes, goélands en pagaille. 

pour les quadrupèdes, des lapereaux et lièvres détallent régulièrement à notre approche.

dans les highlands nous avons croisé le cerf ainsi que quelques chevreuils. ce matin sur la route bon nombre de lapins avaient succombé pendant la nuit à la férocité du bitume. 

et puis au détour d'un virage, il gît là. La tête posée sur la chaussée, le reste de son corps désarticulé dans le bas côté. un chevreuil a été shooté au petit jour. Sa horde n'est pas loin, nous avons vu quelques dizaines de mètres avant un autre petit cul-blanc rebondir dans les fourrés puis quelques yards en avant 2 autres qui remontaient dans les labours. C'est gros un chevreuil, et on ne peut ensuite se détacher l'esprit de l'idée qu'un autre va surgir devant les motos. Aurons nous la chance de pouvoir l'éviter ?

Quand ce n'est pas la faune sauvage ce sont les moutons. Autant les moutons élevés sans clôture, peuvent fréquenter le bas côté sans bouger une oreille quand un véhicule arrive à hauteur mais celui qui aura sû sauter la barrière de son enclos et qui malgré tout paisse entre la route et le grillage non loin de ses congénères, alors celui là est capable de paniquer à la moindre brise d'un vélo. Il faut rester vigilant. slalomer entre les moutons, sur les gravillons en évitant également de prendre trop d'angle dans les virages couverts de boue. 

aujourd'hui nous avons tenu les 2 premières heures sans veste de pluie. et c'est une fois posé à l'hotel vers 17H que le soleil est réapparu Il faut rester positif.

voici un petit florilège des clichés du jour : 

 

P6050091P6050097

P6050100P6050104

P6050106P6050110P6050116P6050118

P6050126

au fait on a trouvé nessy il a déménagé un peu plus au sud il coule des jours sucrés à Sterling :

P6050124