Et voilà 

P5260979

j'y suis. A peine l'avion au sol, il y a mille choses à faire. Pas le temps de se poser. 

Tout d'abord la bonne nouvelle : Philippe a grignotté du temps sur son parcours aller et m'a précédé d'une journée. Du coup il va m'aider à dépoter Altaï, et j'avoue que seule cela n'aurait pas été la même affaire. D'abord le lieu est un peu glauque, un terrain vague où sont rangés empilés les containers dédouanés. La caisse a trinqué pendant le voyage mais le contenu n'a pas bougé. C'est bien l'essentiel. En gros le plus long a été de sortir la caisse du container (les mongols sont les méditéranéens de l'asie centrale). puis la caisse a été demantelée et Altaï remise sur ses roues. 

P5261004P5261007

 

Retour à l'hotel et on va chercher le garage moto où monter les tétines de la 12. (contact trouvé grace à Facebook)

le petit atelier est en fait une boutique d'accessoires moto qui fait un peu de bricole. il se situe .... dans un box "garage" d'une résidence d'appartements très récents. En fait, nous avons tourné pendant 20 minutes autour du point GPS indiqué, avant d'appeler à l'aide dans un CarWash (les mongols sont les albanais de l'asie centrale). et le proprio du magasin est venu nous chercher. démonter et remonter les pneus 20 minutes ! mais le clou du spectacle c'est 1H30 pour faire l'aller retour à la station de gonflage la plus proche. Ah les joies de la circulation et du bouchon. je vous promets ne plus pleurer de mes 3 heures d'AR sur l'A86 quotidiens, parce que ici c'est puissance 12!

P5261017P5261010

 

retour à l'hotel vers 21H00 - miam et dodo viiiite ; la nuit dans l'avion a été très trés courte.