Franchement si j'aurai su j'aurai pas vu !

48 heures dans les dunes de kongor dans le gobi sud mongolie ! 

sensation paradoxale : étape dure mais sublime ! 

les pistes auscillent entre fibrociment (ha oui tole ondulée mais version grande largeur) - gravels épais, sable, dévers, passage de rifts. sans parler des pistes secondaires qui sont paralléles pendant quelques kilomètres et bifurquent sournoisement dans la direction ou vous ne devez pas mettre les roues. et puis seuls au monde du moins sur l'aller, cela vous fait réflechir. 

Enfin la mission est accomplie nous en avons pris plein les yeux, et plein un sac plastique ! 

je laisse parler les images : 

 

DSC_0597DSC_0614DSC_0616DSC_0573P5290007DSC_0633

DSC_0621

P5300017 (2)

sur notre route des italiens et des australiennes en mini bus. leurs guides nous ont bien aidé à trouver la meilleure option

et un couple de suisso-californiens.. (?!?) en vélo qui cherchaient à rejoindre les dunes pour faire charger leur monture sur des chameaux pour continuer à travers le sable...