Jeudi 25 mai - Paris /burgos - Espagne - 1050 km

c'est la naissance d'une véritable amitié qui est à la génèse de ses vacances.

tout a commencé lors de notre rencontre sur les pistes de mongolie avec 6 portugais réliant vladivostock à Lisboa. 

nous avons eu le privilège de partager plusieurs jours d'affilée la même trace à travers ces paysages incroyables. 

le soir venant, nous nous sommes retrouvés à plusieurs reprises au même endroit. et de là les discussions ont été nourries sur nos façons réciproques d'aimer le "Voyage"

Alberto le "pilote de tête" de cette bande de potes, nous a proposé sur la dernière soirée en leur compagnie de nous servir de guide pour nous faire découvrir son Maroc quand nous le souhaiterions. 

Il y a vécu quelques années et depuis qu'il est de nouveau résident sur lisbonne il y retourne 6 à 7 fois par an. 

alors c'est avec beaucoup d'envie que cet hiver nous avons accepté de nous laisser guider. 

Une grande première pour nous :

- ne pas organiser nous même

- et voyager avec d'autres

on est prêt à te suivre alberto, à nous laisser guider à travers ce pays. sans vraiment savoir comment ça va se goupiller mais ça nous tente cette aventure différente des autres. 

Demain nous serons arrivés à notre point de départ : Lisbonne. l'aventure débutera par un tour des environs avec un guide VIP, puis un diner de retrouvailles avec tous les joyeux drilles ! les toasts à la vodka vont s'enchainer ! dommage qu'il ne restait plus de fromage de yack ! 

aujourd'hui 1050 km de roulage : amplitude thermique : 15/37° - 4 pleins - pas d'hotel de reservé mais on a fini par trouver un petit nid douillet juste avant que l'orage ne s'annonce. 

il reste 700 km d'autoroute demain pour que l'aventure ne commence ! 

voici la carte du parcours sur le maroc : 7 jours de bateau à bateau

ITI

 

 Vendredi 26 mai - Burgos/Lisboa -Portugal - 700 km

2 jours de roulage étant sur le grand ruban. pas d'un intéret particulier

je retiendrai que quelques quelques mots dans l'ordre : 

- on a évité la pluie sur le fil d'un rasoir.

- les odeurs des genets bordant l'autoroute ont parfumé nos casques toute la journée

- mais aussi parfois les odeurs des porcheries nombreuses par ici

- nous avons vu nos premières cigognes de l'année,

- nos premiers champs de coquelicots

- nos premiers eucalyptus

- nos premiers champs d'oliviers

- on a perdu 12° dans nos maxi mais c'était acceptable. 

- logés dans un très joli hotel dans le centre de lisbonne, demain c'est visite guidée avec notre "pilote" qui pour l'occasion sera notre chauffeur ! 

que demander de plus pour être aux petits oignons. 

DSC_3257 (3)

 

DSC_3289 (3)DSC_3260 (2)

P5260009

 samedi 27 Mai - Lisbao 

Alberto nous récupère à l'hotel à 10H00 pour nous faire le tour des environs. 

ma seule demande incontournable est le rendez vous avec mon figuier millénaire. Mais il faudra revenir dans quelques mois, le jardin bonatique est clos pour travaux. 

c'est parti pour le touristic-tour : le haut, le bas, l'histoire du tremblement de terre, et du raz de marée qui a suivi, nous descendons le tage jusque l'embouchure pour finir dans les faubourgs de Estoril, puis de cascais. nous grimpons ensuite à l'extrimité de l'Europe : le Cabo de la Roca : le point le plus proche.... du continent américain.

DSC_3314

pause déjeuner dans un excellent restaurant de poisson où il est choisi un magnifique loup pour 4 personnes dévorés par nous 3, arrosé d'un vino verde (blanc très légèrement petillant). puis nous repartons pour la montagne de sintra avec son village royal. 

Alberto nous dépose à l'hotel pour 2 bonnes heures alors nous filons cette fois à pied nous perdre dans la vieille ville aux rues dromadaires, pour immortaliser les vieilles pierres, le fleuve étonnament Zen aujourd'hui, ainsi que les façades chamarées d'azuléjos.

 DSC_3358 (2)DSC_3387 (2)

DSC_3404 (2)

Juste le temps de prendre une douche et nous repartons retrouver nos amis mongols. les retrouvailles sont émouvantes. et c'est très chaleureusement que nous sommes accueillis chez Paulo. les dames sont là aussi ainsi que les enfants. 

la soirée a très vite passée autour d'un feijoada (cassoulet portugais). Les conversations ont essentiellement tourné autour de nos souvenirs communs de notre rencontre l'année passée.

Nous avons bien sûr largement débrifé sur le parcours de notre aventure Marocaine descendant les recommandations jusqu'aux restaurants qu'il allait faloir fréquenter.

Et évidemment, les toasts à la vodka (mais pas que) ont été inévitables. 

 

28 Mai - Welcome on board 

Le rendez vous était fixé à 9h00 à la sortie de Lisbonne. 

nous serons donc 3 motos, Alberto et Magdalèna sur une GSA repeinte aux couleurs fluorescentes, Philippe et Moi. 

P5280017 (2)

dernier check point et chargement de l'iti et c'est parti pour 540 km. en direction du sud de l'espagne

mi chemin par autouroute le reste par une très belle nationale en peau de circuit

Les genets ont laissé la place aux lauriers roses.

de chaque coté de l'asphalte les champs alternent entre blés murs, tournesols, et oliveraies. quelques élevages de torreaux ici et là. traversée de villages dont l'activité principale tourne autour du Jamon !

arrivée à l'hotel à 17H30 pour partir diner de bonne heure

une petite balade pour choisir le restaurant : brasero de boeuf fondant et chips, une petite glace artisanale et au dodo. P5280026 (2)P5280022 (3)

demain plus que 100 km en europe pour attraper le ferry de 11H00. 

le voyage commence et quelque chose me dit que les hommes vont regretter de nous avoir emmenées Magda et moi ;-)

29 Mai - changement de continent - PSM/tanger/chefchaouen

c'est sous la pluie que nous quittons notre hotel, mais la méditerrannée chasse les nuages rapidement et nous traversons avec le soleil.

P5290002DSC_3424 (2)

 

passage de la douane heu.... en 1/4 d'heure. et la première approche côté maroc est très acceuillante. tout le monde est gentil et vous accompagne dans les différentes formalités. 

go go go, les routes nous attendent. 

nous longeons la côte par une très jolie route. bon les villes de se côté là non rien de magique, mais dès qu'on prend un peu de hauteur, on découvre un paysage vert et montagneux. 

Alberto nous déniche le seul restaurant ouvert en période de ramadan et bien sur nous y sommes seuls. 

nous continuons notre balade en traversant de très belles gorges 

P5290026

P5290028P5290029

 

Nous arrivons après 16H à Chefchaouen. c'est l'heure du marché. tout le monde se presse pour installer son échoppe sur le trottoir. du pain, du possion, des bouquets de coriande, des fraises... profusion de couleurs, d'odeurs, et une foule toujours plus dense. alors la circulation vous oubliez... 

Arrivés à notre hotel, nous descendons dans la médina bien avant le coucher du soleil pour profiter des rues encore désertes. 

ce bleu est reposant avec ce soleil. 

DSC_3476 (2)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous faisons bien évidement quelques boutiques avec Magdaléna pendant que nos hommes nous attendent.

DSC_3483 (3)DSC_3489 (2)

DSC_3500 (2)DSC_3485 (2)DSC_3494 (2)

Paulo nous a indiqué un restaurant qu'il a testé le mois dernier alors c'est en montrant la photo de la devanture à deux jeunes enfants qu'ils nous guident à travers les ruelles, en prenant bien soin de ne pas nous faire passer par le chemin le plus court, des fois qu'on aurait pu trouver tout seuls  ;-)  

Nous rentrons une fois la nuit tombée alors que commence l'a