la journée débute par une séance photo de la réceptionniste qui nous attend pour réaliser le cliché promis la veille.
c'est un policier qui sur le point de partir au boulot, se chargera de nous prendre tous ensemble.

P6100001 (2)


La journée de roulage sera courte puisque nous avons une frontière à franchir. L'angoisse avec un petit poste c'est qu'ils
n'aient pas les documents traduits en anglais. En fait nous tiendrons un reccord de franchissement : 50 minutes pour sortir du Kazakh,
et tout ça à cause d'un car de 30 personnes qui vient de s'engager à l'immigration, puis 25 minutes pour rentrer en russie !
1H15 chrono seulement.
la météo se maintient au beau avec 20° c'est parfait pour rouler, cet aprés midi c'est visite à pieds de la belle ville d'omsk
c'est d'abord une référence dans la littérature d'aventure avec le roman de Jules Vernes : Michel Strogoff, natif de Omsk,
capitaine des courriers du tsar est chargé d'une périlleuse mission : se rendre à Irkutzk pour prévenir de l'invasion des tatares
le grand duc de la région qui n'est autre que le frère du tsar. Bien sûr sa mission va prendre du retard en fonction de nombreuses
embuches qu'il faudra qu'il franchisse.
la ville est parsemée d'oeuvres d'art insolites et de statues metalliques. C'est un plaisir de chercher les différents points d'intérêts
pour les découvrir sur le trottoir au hasard de notre balade.

DSC_1202 (2)

DSC_1204 (2)

DSC_1207 (2)

DSC_1209 (2)

DSC_1211 (2)


mais le clou du spectacle c'est la cathedrale qui avec son dome en or brille de mille feux. On entre dans le temple en plein office.
Quelques fidèles sont en communion avec les prêtres orthodoxes menant la messe. L'odeur de l'encens inscrit l'ambiance de la cérémonie.
Pardon encore je vais paraître ridicule mais je suis envahie par l'émotion. Ressentir la foi de ces gens est pour moi très intense.
Même si nous sommes restés que quelques minutes, c'était un très beau moment.

DSC_1221 (2)

DSC_1215 (2)

DSC_1224 (2)


Mais avant de jouer les touristes, nous avons une mission. essayer de rendre une dignité à la ligne de nos motos. Elles sont dans un état !
On ne peut plus s'approcher d'une caisse sans se salir les mains. Alors direction le carwash local pour une séance de beauté. Le patron de ce petit garage fait son possible, pour ne pas nous faire attendre trop longtemps. les 2 motos seront soignées en même temps par 2 équipes différentes. les hommes au Karcher et les femmes, à la soufflette et à la peau de chamois pour les finitions.
On en profitera aussi pour décrasser le bas des pantalons des klim le boss nous aura mis à disposition une grosse éponge et de l'eau chaude. Les soufleuses se sont chargées de nous ventiler pour en chasser l'eau.
Le travail est fait avec beaucoup de soin, ils iront même aspirer l'eau capturée dans les pneus additionnels pour nous rendre des motos plus que propre. Le patron aura inspecté chaque phase et fera reprendre ici ou là des retouches de nettoyage. Le résultat est bluffant ! et dès que les motos sont sêches la reine de la chiffonette demandera si j'accepte qu'elle monte sur lilly pour se faire tirer le portrait en véritable baroudeuse.

P6100007 (2)

 

P6100010 (2)P6100016 (2)

62195378_2314893385213889_555570185994502144_n


Un bon moment avec toute l'équipe et des sourires quand nous distribuerons une série d'autocollants pour les remercier de leur dévouement.