Franchement je ne pensai pas un jour être amenée à écrire cet article.

Genèse de l'idée :

En septembre 2015 on me demande d'animer lors d'une réunion de baroudeurs une conférence traitant du sujet : les femmes à moto. L'idée m'a séduit immédiatement plutôt que d'exposer l'un de nos voyages en abordant un sujet transversal me permettant de parler de tous mes voyages. Après avoir bataillé avec les organisateurs qui annonçaient un débat "réservé uniquement aux femmes" la salle s'est remplie de 80 gaillards et d'une simple vingtaine de mes congénères. 

Avant Noël, je suis à nouveau sollicitée pour animer une soirée dans la nouvelle boutique Touratech de Mery sur Oise. Le sujet étant original c'est banco et carton plein ce samedi 23 janvier avec 23 participants (50/50)

P1230800

Lors de ce sujet, est présenté un objet oh combien pratique pour les femmes mais surtout tabou pour les hommes. Avoir les personnes qui réagissent en direct face à face permet de répondre aux interrogations de chacun. Et bien que l'ustensile fasse sourire dans les premières secondes, il devient curiosité puis très sérieux et envisageable d'utilisation.

Il est aussi très bien compris en fin de séance par l'ensemble de le gente masculine.

 

 

 

 

 Vient l'après conférence. Ce sujet fait parler et beaucoup de messages sont arrivés pour avoir plus d'explications. 

C'est donc à des fins d'éclaircir certains esprits masculins curieux - qu'ils soient sains ou malsains - mais aussi répondre à de nombreuses femmes qui souhaitent tenter cette expérience que je viens vous apporter mon comparatif de :

PISSE-DEBOUT

parlons déjà d'une anecdote personnelle lors de notre retour du kazakh en 2014 : 

extrait de mon blog : Rouler en Sibérie - Miction Impossible : 

"Petit couplet pour mes fidèles lectrices : Quand je roule une grande partie de la journée, il arrive bien naturellement un besoin à satisfaire rapidement. Pisser par 35° dans la steppe demande un coup d'œil précis pour repérer l'endroit où il te sera possible de baisser culotte. Rien ne peut arrêter le regard d'un camionneur perché à 2 mètres au dessus du sol, alors le moindre buisson est réquisitionné. Mais sur certaines journées nous n'en avons pas croisé. Alors imaginez bien le bonheur de rouler sur une route qui est bordée d'arbres et de buissons touffus. Même avec ses 14° et les combines de pluie tu l’aimes la Sibérie juste pour ce petit détail et bien non je te promets qu’il est plus plaisant d’accomplir cette miction risquant de croiser le regard des camionneurs kazakh plutôt que d’avoir à affronter les centaines de moustiques tigre qui se régalent d’avance de la jolie peau de bébé que tu leur présentes innocemment. Et bien le résultat fut le même qu’au Kazakhstan parce que je suis revenue sur la route avec encore le pantalon de pluie aux genoux ! Après avoir instantanément visés la cible rose, les tigres essayaient ensuite d’entamer une brèche dans la côte de maille de mon pantalon !"

En revenant de ce voyage, j'ai donc cherché de la documentation sur cet accessoire encore confidentiel pour être équipée lors de mes prochaines expéditions. j'ai testé beaucoup de modèles et je veux faire profiter de mon expérience toute personne qui voudrait franchir le pas.

Bien des femmes préfèrent se retenir plutôt que d'aller se soulager dans des lieux dont l'hygiène est plus que douteuse. Cette rétention est la cause d'infections urinaires même chez les petites filles.

il faut savoir qu'uriner debout pour la femme n'est pas instinctif du tout. Il y a vraiment une barrière mentale à franchir. Alors avant de se lancer avec son entonnoir vêtue de pied en cape il est essentiel de s'entraîner en amont. Essayez sous votre douche, grâce à la COP21 c'est déclaré écologique ! 

Et quand une femme dit je souhaite rester debout il faut entendre rester debout sans baisser son pantalon

Alors pour ne plus avoir à s'abaisser si ce n'est pas désiré voici mon petit comparatif :

Il existe 3 familles d'urinoirs féminins :

  • En carton

Les marques : Pmate - Magic cone

P1300806

+ développé pour manifestation type festival, camping

+ livré en pochette de 3 à plat à mettre en forme d'entonnoir

+ prix : +/-1 €

+ peu encombrant

+ hygiénique car jetable

- contact avec la peau : désagréable

+ utilisation plutôt dans les lieux ou la propreté est douteuse avec des vêtements larges 

- utilisation impossible avec des vêtements très serrés ou épais

 

 

 

 

  • en silicone

Les marques : Go girl, P-EZ - Peepezy - Whiz Freedom

P1300804

+ facilement pliable pour prendre le moins de place

- étui de rangement trop petit pour insérer facilement GoGirl

- prix : +/-10/15 €

+ contact avec la peau : très doux et très agréable

+ réutilisable, nettoyable et stérilisable

+ utilisation dans des lieux ou la propreté est douteuse avec des vêtements larges

 - son manque de rigidité interdit l'utilisation sans retirer des vêtements serrés

 

 

 

 

 

  • En Plastique rigide forme gouttière 

 Les marques : freelax, pStyle, Pibella

P1300803

+ développé pour une utilisation médicale facilitant les prélèvements

- Encombrant d'un seul tenant.

+ prix de 1.49 à 10 €

- bord presque tranchant

+ réutilisable, nettoyable et stérilisable

+ grand choix de coloris

+ utilisation dans des lieux où la propreté est douteuse avec des vêtements larges

 - ses bords contondants interdisent l'utilisation sans retirer ses vêtements

 

 

 

  • En Plastique rigide forme entonoir

 marque : Shewee extreme

P1300810

+ développé pour la pratique de sports extrêmes (escalade en baudrier.., ski)

+ en 2 parties pour de gain de place

+ boitier de rangement

+ matière plastique dur aux bords arrondis

+ contact avec la peau agréable

- prix 14 €

+ réutilisable, nettoyable et stérilisable

+ grand choix de coloris

+ Utilisation possible sans avoir à baisser son pantalon

 

 

  

J'ai donc adopté le Shewee. modèle vert kaki pour rester en mode furtif. Il suffit de le rincer après son utilisation,  d'utiliser une petite lingette intime puis un gel hydro-alcoolique pour les mains et notre affaire est faite.

Nous voici l'égale des mecs.... pas tout à fait... parce que nous, si nous opérons dans les toilettes, et bien nous relevons la lunette et essuyons les éventuelles gouttes en sortant. 

NB : Sujet à lire au son de : 

GiedRé : Pisser Debout

 Et si certains hommes ne sont pas interessés par cet article, qu'ils l'expriment dans un commentaire.