Ce lundi matin, les bureaux de Monex nous accueille afin de régler les détails de l'expédition de Lilly. 

les documents étaient préparés avant notre départ, juste quelques photocopies a faire et la transmission de certains originaux pour la sortie du territoire mongol du véhicule. Mais devant leur nonchalance, il nous semble interessant de les booster un peu pour leur demander de faire le maximum pour qu'on puisse emballer lilly cet après midi en leur disant que je pars demain. En fait c'est principalement à cause des prévisions météoroloqiques que nous choisissons de faire le boulot sous le soleil plutot que sous l'orage (l'avenir nous confirmera avoir pris la bonne décision) Ainsi le plus compliqué et le plus hard physiquement sera terminé ce soir et demain mardi ce sera repos. 

Ils sont ok pour faire courir les douanes et nous accordent l'emballage à partir de 15H00. 

Nous avons le reste de la matinée pour chercher ma valise de retour. j'ai fait quelques emplètes et mon sac touratech 38 litres est un peu léger pour voyager en soute. 

Outfi quelle aventure de trouver un bagage pas hors de prix. Après avoir arpenté la rue des touristes on aura 7 bornes dans les pattes pour notre matinée ! un peu KO ce matin.

nous nous accordons une pause déjeuner bien méritée après avoir réglés quelques détails de notre fission et c'est en discutant devant notre assiette que les larmes ont jailli. Un mot aura suffit pour évoquer la mise en caisse et c'est l'émotion qui m'envahi. Emballer la moto signifie la fin de notre voyage ensemble et donc symbolise notre point de rupture. Allez on craquera plus tard on a du boulot on verra ça à un autre moment pour cette page à venir. 

 

Mais la journée n'est pas finie !  les grecs nous ont demandé un petit service, ils voulaient s'acheter des petits souvenirs mais n'auront pas la place de les transporter sur leur moto. J'accepte donc de les prendre dans la caisse de lilly et de leur envoyer quand ils seront rentrés. 

Ils ont débarqué à notre hotel avec 3 cartons (taille d'un boite à chaussures pour des bottes d'enduro) ! ma parole ils ont dévalisé les magasins... Bon on cale tout dans les caisses de lilly et Khan et nous voila parti pour le terminal par 1 heure de bouchons et 5 minutes de piste défoncée pour se rendre derrière les voies ferrées. 

Nous reconnaissons les lieux et il y a sur le site 4 autres motards finissant le remontage les leurs. L'un d'entre eux nous vend sa caisse bois toute chaude en nous donnant les explications pour le remontage. Il est 16H00 et nous finirons à 18H45 ! et il nous faudra encore une heure de bouchons en duo pour remonter les 4,5 km de routes jusqu'à notre hotel. 

20190624_152927

 

 

20190624_171831

20190624_171826

20190624_175838

Mais la journée n'est pas encore finie ! 

Juste le temps de prendre une douche et nous partons rapidement vers un autre hotel : Nous sommes invités ce soir au café francophone. Soirée mensuelle des expats organisée par l'alliance française qui consiste a passer une soirée agréable loin de la france entre francophones. Des activités ludiques sont proposées autour d'une bonne table. une cinquantaine de participants pour cette fois, avec speed-talking et karaoké (faut pas rigoler c'est peut être pas une activité française mais dans les pays asiatiques c'est presque une religion). Nous y retrouvons Pierre et Annie et surtout Anne camille pour récuperer les bouquins que vous avez achetés par mon intermédiaire. 

On a juste pris un verre avec tous, on est pas resté très longtemps à la soirée. Nous avions besoin d'un peu de repos, d'être aussi ensemble tous les deux. On a filé diner d'un petit encas mexicain avant de se coucher pour une bonne nuit bien méritée. 

Demain sera une autre journée sympathique : Pierre nous a proposé d'aller nous faire découvrir un petit marché local demain pour faire quelques courses de dernière minute... y'aura plus qu'à organiser un Clairon à mon retour... ce que je raménerai dans mon sac ne pourra pas attendre trop longtemps avant d'être déguster